Villars les Dombes

Notre témoin Mr W, 60 ans, habite actuellement isolé dans une caravane suite à son divorce à Villars les Dombes, vit seul, a peu d’amis.

Depuis peu il est à la retraite après une carrière à EDF, notamment dans les centrales nucléaire, mis à terme pour causes d’ennuis de santé grave.

Puis ces dernières années, il s’était mis a son compte pour des clients Canadiens et Américains (USA) dans la fabrication de boîtiers électriques, contrat arrêté lors de l’attentat du 11 Septembre 2001.

Du coup ce dernier s’est retrouvé au chômage jusqu’à sa retraite.

Son divorce a été causé entre autre par son aventure pour le moins surprenante dont voici les faits.

Témoignage de son aventure

Tout commence en 1992, fin Juillet début Août. Ayant passé la soirée chez des amis la veille, notre témoin au réveil remarque sur son front cinq points de sutures avec cicatrices en rond avec liquide marron sous pression dont le suintement dura deux jours.

Sur sa main gauche deux disques souple blancs de matière semblable a du vinyle.

Ils sont incrustés à plat dans la paume, un trou comme sur les “disques 45 tours” sont visibles.

Ce dernier consulte un médecin qui n’y prête aucune attention ainsi que sa famille. Il n’a aucun souvenir de quelle façon cela est apparu.

Actuellement, les cicatrices sont toujours visibles sur sa main.

Cicatrices



- 1997, le Vendredi 28 Février, 8h25, Mr W part au travail a la centrale nucléaire du Buget, sur son trajet en arrivant sur Mionnay, au niveau d’un parking, au virage, au fond de la vallée il remarque une grande lumière de couleur jaune orange a une hauteur de 200m.

Roulant a 30-40 km/h, par une circulation difficile, cela lui laisse le temps d’observer tout en conduisant pendant 10 minutes cet objet qui se rapproche.

Au fur et a mesure qu’il avance la lumière prend du volume et devient un “vaisseau”suivant ces dires.

Sa dimension apparente est estimée a 70 mètres.

Un faisceau lumineux de 30 a 40 mètre devant est visible ainsi qu’une queue lumineuse jaune orangé sur l’arrière.

La lumière phosphorescente était non diffusante, semblait tronqué, “rentrait à l’intérieur”. Sur la structure 30 a 40 petit tubes droit ou coudés était visibles.

L’ovni était divisé en deux parties.

Au bout de 10 minutes, l’ovni a été perdu de vue par le témoin qui conduisait en même temps, et de plus, pris entre le flot de voitures.

- En Mars 1997, tout juste un mois après la première observation, avec un ami il est en déplacement pour le travail dans le massif central, poche de Clermont-Ferrand il est 17h30.

Ils s’arrête en pleine campagne sur une colline pour que son collègue puisse téléphoner à son épouse avec son portable, ce dernier prend du recul.

Pendant ce temps Mr W entend alors un bruit étrange, “tac tac tac tac”, puis a 20-30 mètre de distance apparaît doucement deux objets ayant une forme de “terrine”, traversant la route sur le bas.

La couleur est d’un gris armée, la dimension est d’une longueur de 7 à 8 mètre. La surface est lisse, sans aucun hublots.

Le temps que son ami s’est absenté pour la communication téléphonique et son retour vers la voiture, les objets ont disparus. Malheureusement, il n’a pas vu le phénomène.

- fin mars-Avril 1997, même région du Massif Central, le témoin roule, tout d’un coup la voiture cale, le moteur s’arrête instantanément.

Le véhicule s’immobilise puis deux objets rectangulaires blanc apparaissent.

L’un reste sur place et l’autre part sur la gauche.

Puis une sensation de communication par la pensée est ressentie par le témoin.

Et immédiatement le second ovni part en faisant le même bruit que la précédente observation “tac tac tac tac”.

Par la suite sa voiture a bien démarrée et n’a eu aucun problème par la suite. Le témoin a la sensation d’un contact télépathique avec le phénomène.

- Toujours pendant la même période Mars-Avril d’une année suivante dont le témoin ne se souvient pas de la date exact.

Il était chez lui a Saint Denis les Bourg, en soirée d’astronomie avec son fils, tout étant affairé sur le télescope, son fils s’exclame, “papa qu’est-ce c’est”.

En effet deux rectangles sont visibles dans le ciel étoilé, ils émettent un bruit semblable aux “avions des années 1920 avec des ratés de moteur”.

Puis les ovnis s’éteignent subitement, sont noir mais sont encore visibles car il semblent absorber la lumière, les masses sont discernables par rapport a la luminosité du ciel étoilé. Sont épouse les rejoint pour observer ce phénomène.

C’est alors que Mr W sent un craquement dans sa tête, se dit “je me suis trompé”, regarde sa femme et son fils puis ces deux derniers ont un comportement bizarre, d’un geste identique, l’un derrière l’autre font demi tour a 90° pour rentrer a l’intérieur de la maison.

Puis les deux objets se rapprochent pour arriver a 50 cm du toit de la maison.

Le témoin a alors une pensée télépathique, ”Vous venez m’enlever”, il a pour réponse “non, parce que vous êtes responsable, les lois galactiques nous l’interdisent”.

Les ovnis émettent un bruit de “machine a vapeur”, résonnant a l’intérieur. Leurs dimensions est estimées de 7 à 8 mètres de longueur.

Ensuite un faisceau lumineux blanc en sort pour éclairer du coté du témoin.

Deux hublots sont visibles, leurs diamètres est de 80 cm et a 60 cm de la base du “vaisseau”dont la hauteur total est de 2 mètre. Les hublots ressortent en relief plat, non arrondi, comme pour référence dans le film 20 000 lieux sous les mers, le hublot du sous marin du capitaine Némo.

L’intérieur est visible comme a travers des rideaux gris clair. La paroi des ovni est très lisse, aucun boulons ou soudure.

Un instant après, les objets se sont éteint, ont montés tout doucement a 20°. Ils ont ensuite tournés en trajectoire rectangulaire pendant 10 minutes en prenant des virages a 90°.

Une voiture est passée a 300 mètre du témoin, c’est alors qu’ils ont disparut immédiatement.

Revenant dans la maison, son épouse et son fils sont à table au repas comme s’il rien n’y était, aucun souvenir de cette observation, effacé de la mémoire.

Ovni avec Hublots



En 1999, Mr W a observé une sorte de feux d’artifice étrange venant en grossissant pour venir a 6-7 mètres puis a 2-3 mètres de ce dernier.

Ils se sont arrêtés, émettent un bruit bizarre, deviennent de la matière d’un ensemble de 60 cm de long. Puis sont au nombres de quatre objets tournoyant de 30 à 40 centimètres.

Le témoin se dit mentalement, “ j’ai compris”, et le phénomène disparaît.

- Le 20 Août 2002, au camping de Marnay, non loin de Chalons sur Saône, le témoin se réveille dans la nuit a 1h30, tombe au sol en butant sa chaise et entend un bruit de “tuyère”qui démarre au dessus de sa caravane.

Un ami campeur a proximité a entendu le bruit, “de vaisselle cassée qui tombe” sans explication.

Deux autres observation dont le témoin ne se souvient pas de la date


- Dans un camping vers Charolles, un disque blanc apparu pendant 30 secondes a 500 mètre d’altitude. Qui part la suite s’est refermé comme un “essuie glace”.

- Un appareil a très vive allure évoluant en zigzag dans le ciel, le lieu n’est pas spécifié.

- Et pour finir, en Octobre 2007 au camping de Villars les Dombes ou il réside, a 5 heures du matin. Au dessus de sa caravane, un bruit de turbine “tournant” le réveille.

Il se dit “je ne veux pas vous voir” , de ce fait le bruit disparaît et le témoin ne va pas voir a l’extérieur.

Conclusion


-  Dans la plupart des cas relaté, la structure des ovnis parait solide et métallique.

- Quelque fois une odeur de gasoil ou Kérosène est perçue.

- Le témoin peut rentrer en contact avec “eux”, il faudra un jour “qu’ils se découvrent, montrent leurs présence”, ils font partie de “sa famille”, ressenti du témoin.

”Ils ont besoins de notre énergie électrique”, ce qui est sûrement en rapport avec la profession du témoin, d’après ses dires.

Il peut les contacter télépatiquement pour les faire venir, mais n’a aucune idée de leur provenance.

D’après notre témoin, “ils savent” que nous faisons cette enquête le 08 Décembre, il ne faut surtout pas les trahir. “S’ils voulaient”, ils auraient pu empêcher l’enquête.

Pour lui c’est naturel, il est peut être le maillon dans la chaîne.

Très peu de personnes connaissent son aventure, un couple d’amis qui depuis qu’il s’est confié, il y a deux ans ont vécu quelque chose:

- L’ami a été suivi par une ombre noire, qui reculait quant ce dernier avançait vers elle.

- Son épouse a observé deux petites boule rouge.

Ces deux témoignages observés dans la région de Lyon.

Pour finir, le Mr W est d’accord pour tenter une expérience de contact avec notre présence en les appelant telepatiquement, dans la mesure “qu’ils soient en accord”?. Nous lui avons demandé s'il serait possible de tenter une séance d'hypnose pour approfondir notre enquête, a priori il n'est pas hostile a cette démarche.